Les objectifs agiles et comment les atteindre

Agile - un concept souvent mal compris. L'idée fausse la plus répandue est que l'agilité concerne un certain type de méthode de travail que de nombreuses personnes pensent qu'il suffit d'introduire pour prétendre travailler de manière agile. Malheureusement, la vérité est loin d'être aussi simple. L'agilité est davantage une culture et un état d'esprit permettant d'atteindre certains objectifs et n'a pas grand-chose à voir avec une méthode de travail spécifique. C'est aussi la raison pour laquelle il existe tant de méthodes différentes classées comme agiles. Il peut y avoir beaucoup de différences entre ces méthodes, mais elles ont un dénominateur commun : elles favorisent ou créent les conditions nécessaires pour atteindre les objectifs agiles. 

Les objectifs agiles

Créer de la valeur rapidement 

La valeur consiste à présenter quelque chose qui justifie l'acquisition/l'utilisation d'un produit ou d'un service pour le client ou l'utilisateur. Elle doit apporter quelque chose et présenter un avantage concurrentiel par rapport à d'autres options. La nature de la valeur diffère selon le type de produit ou de service. Il peut s'agir de valeurs mesurables ou non. Il peut également s'agir de choses qui n'apportent rien aux utilisateurs finaux, mais qui aident les équipes qui développent le produit ou leur propre entreprise d'une manière ou d'une autre. Cependant, toutes les valeurs doivent être hiérarchisées les unes par rapport aux autres, car il est difficile de "tout avoir" si l'on veut créer rapidement de la valeur. En effet, la vitesse est importante dans ce contexte. Toutefois, elle ne doit pas se faire au détriment de la qualité, car cela peut avoir des conséquences fatales pour le produit ou la marque. 

Maximiser les collaborations 

Vous voulez également maximiser la collaboration dans le développement des produits. Veillez à ce qu'il y ait le moins possible de situations de malentendus et de mauvaise communication, et à ce que vous puissiez en subir les conséquences. En réunissant les bonnes personnes et les bonnes parties prenantes pour résoudre les problèmes, nous créons moins de malentendus en cours de route et nous obtenons de meilleures solutions. C'est l'un des facteurs les plus importants qui influent sur la capacité de livraison des équipes et sur les délais de développement des produits. 

Maximiser l'adaptabilité

L'adaptation consiste à être capable de modifier rapidement son produit ou ses services pour répondre aux besoins du marché. Par exemple, lors de la pandémie, de nombreuses entreprises ont dû repenser leur stratégie et se contenter de rencontrer leurs clients par voie numérique. Mais il peut aussi s'agir d'adapter les méthodes de travail, les horaires, les ressources ou d'autres éléments qui affectent les opérations internes. Ce qu'il faut retenir, c'est que les décisions ne devraient pas prendre beaucoup de temps à planifier, à repenser ou à faire différemment.  

Quelle est votre capacité d'adaptation ? 

Minimiser le travail inutile  

Aujourd'hui, de nombreux processus sont très lourds, avec beaucoup de choses qui doivent être faites conformément aux processus, mais qui n'ajoutent rien au produit. Par exemple, certains types de contrôles et de rapports. La documentation détaillée dans l'industrie MedTech ou les normes relatives au fonctionnement des systèmes de sécurité dans l'industrie automobile sont des exemples de phénomènes qui ne peuvent être contournés pour des raisons juridiques. Toutefois, il est possible de supprimer de nombreuses autres tâches inutiles. Réfléchissez à votre processus de travail. Est-il possible de minimiser quoi que ce soit ? 

Comment atteindre les objectifs ?

Comme indiqué, il n'y a pas de procédure, méthode, ou une liste de contrôle à cocher pour atteindre l'objectif d'agilité. des objectifs, mais essentiellement un une culture et un état d'esprit qui vous permettent de travailler une culture et un état d'esprit qui vous permettent de travailler flexible et efficace. C'est un changement culturel qui doit s'opérer. Cependant, il existe des méthodes, des processus et des outils qui permettent de créer les conditions nécessaires pour travailler de manière agile ! 

Des processus de décision courts 

Lorsque vous avez une longue liste de personnes qui doivent être impliquées dans chaque décision, le processus de prise de décision prend beaucoup de temps, ce qui se traduit par un travail et un développement lents et inefficaces. Des processus décisionnels courts facilitent l'adaptation et l'avancement du travail. Maximiser les collaborations ne signifie pas avoir autant de collaborations que possible, mais plutôt avoir des collaborations efficaces et qui résolvent les problèmes rapidement. Dans le meilleur des mondes agiles, les équipes de développement ont un mandat fort pour prendre des décisions sur le produit. Cela exige beaucoup de la culture et des dirigeants de l'entreprise pour que cela fonctionne. 

Une responsabilité transparente 

La transparence sur qui fait quoi, quelles décisions sont prises et par qui, facilite le développement. Si une personne ou un groupe est responsable d'un domaine spécifique, il est utile qu'il soit transparent dans ses processus de prise de décision et dans ses décisions à venir. En étant ouvert, le reste de l'équipe sait comment penser et peut s'aligner sur leur travail continu pour atteindre les mêmes objectifs. Il est stupide de faire des courses séparées, de se retrouver un mois plus tard et de se rendre compte que l'on n'est pas sur la même longueur d'onde. Mais la transparence ne concerne pas seulement les décisions, elle concerne aussi la culture relative aux propositions d'amélioration, aux critiques et aux changements. Sans transparence, le travail se fait dans les caniveaux et à différents niveaux hiérarchiques, ce qui, entre autres, nuit à l'efficacité et à la communication. 

Shift left  

Le décalage à gauche est une façon de penser où le travail d'assurance qualité commence plus tôt dans le processus de développement. Vous essayez de trouver les défauts, les erreurs ou les fautes potentielles le plus tôt possible, et vous travaillez de manière proactive pour prévenir les erreurs au lieu d'être seulement réactif pour les détecter. Cela s'applique non seulement aux tests, mais aussi aux exigences, à la conception, à la qualité du code, aux méthodes de travail et à tous les autres aspects qui affectent la qualité finale du produit.  

Plus les défauts sont détectés tôt, moins ils sont coûteux et plus il est facile de les corriger. Cela permet également d'économiser du temps pour l'ensemble du projet, plutôt que de trouver des erreurs à la fin du développement du produit. 

L'amélioration continue 

Il n'existe pas de méthode ou de processus parfaits, ce qui signifie que la première itération de votre méthode de travail sera loin d'être parfaite. L'un des aspects les plus importants de la méthode agile est d'en prendre conscience et de s'efforcer d'améliorer les choses en permanence. Faites des rapprochements réguliers sur votre façon de travailler, sur le fonctionnement des collaborations, sur l'aide ou l'obstruction des processus, sur l'évolution du produit, sur l'opinion de vos utilisateurs et sur ce qui se passe sur le marché, et agissez sur la base des informations que vous obtenez. De cette manière, vous vous assurez de ne jamais être à la traîne ou même de devenir obsolète. Qu'il s'agisse de l'entreprise ou du produit. Il vaut mieux apprendre rapidement de ses erreurs que de les laisser vous coûter cher pendant longtemps. 

Comment atteindre les objectifs ?

Résumé 

Travailler de manière agile, c'est privilégier la communication entre les individus plutôt que les processus et les outils, et donner la priorité aux bonnes choses pour le produit, le service ou l'entreprise. Les processus et les outils ne sont pas sans importance, mais ceux qui résolvent réellement le problème, c'est-à-dire les personnes, sont plus importants. Il s'agit de collaborer efficacement pour trouver des solutions valables aux bons problèmes. Examinez l'état actuel de vos processus de prise de décision et de votre communication. Pouvez-vous les améliorer ou les rendre plus efficaces ? 

Pour que la qualité finale soit optimisée et crée de la valeur, je recommande de revoir l'ensemble de votre processus de développement et de veiller à ce que l'assurance qualité intervienne le plus tôt possible. Essayez de trouver des défauts ou des erreurs potentielles dans tous les domaines du développement.  

Si vous ne pouvez vous concentrer que sur une seule chose, faites en sorte que ce soit l'amélioration continue. Si vous y travaillez de manière cohérente et systématique, la plupart des autres choses s'arrangeront d'elles-mêmes avec le temps.  

A propos de l'auteur

Alixander possède une vaste expérience dans des rôles de premier plan dans les domaines de l'assurance qualité et de l'agile. Avec une grâce à son expérience dans le domaine des logiciels et du matériel informatique et dans plusieurs secteurs d'activité, il a aidé des entreprises à la fois dans le domaine de l'informatique et dans celui de l'industrie. dans domaines techniques et avec les changements organisationnels. 

Envie d'en savoir plus ?