test scenario vs test cases

Scénario de test vs cas de test : comprendre les subtilités

Dans le monde complexe des tests de logiciels, où l'objectif ultime est d'assurer la qualité et la fiabilité d'une application, deux éléments essentiels se démarquent : les cas de test et les scénarios de test.

Ils jouent un rôle fondamental dans le processus de test, permettant aux testeurs de vérifier de manière méthodique si le logiciel répond aux normes requises et fonctionne conformément aux attentes.

Pourtant, malgré leur importance capitale, ces deux piliers de la documentation de test sont souvent sujets à confusion. Dans cet article, nous allons examiner de près les nuances entre les cas de test et les scénarios de test, en explorant leurs définitions, leurs objectifs et leurs distinctions.

Qu'est-ce qu'un scénario de test ?

Un scénario de test offre une vue d'ensemble de haut niveau d'une situation de test spécifique. Il décrit le contexte dans lequel les tests seront effectués, en détaillant les objectifs, les prérequis et les résultats attendus de l'effort de test. En d'autres termes, il précise ce qui doit être testé, en délimitant les étapes complètes qu'un testeur suivrait pour s'assurer du bon fonctionnement d'une application.

Les scénarios de test sont conçus pour simuler les expériences réelles des utilisateurs. Par exemple, lorsque l'on teste le processus d'achat d'un billet d'avion, un scénario de test englobe toutes les étapes, depuis la sélection du vol jusqu'à la fin de la transaction de paiement

L'objectif principal des scénarios de test est de garantir une couverture complète des fonctionnalités du logiciel, permettant ainsi aux testeurs de vérifier l'intégration et l'interaction harmonieuse des différentes fonctionnalités et composants.

Qu'est-ce qu'un cas de test ?

Contrairement aux scénarios de test, les cas de test agissent comme des instructions détaillées visant à examiner les fonctionnalités spécifiques du logiciel dans divers scénarios. Grâce à ces cas, les testeurs peuvent évaluer la conformité de l'application à ses spécifications. Ils permettent de déterminer ce qui doit être testé et comment le faire. Reprenons notre exemple du processus d'achat d'un billet d'avion : les cas de test pour cette fonctionnalité couvriraient des actions telles que naviguer jusqu'à la page de réservation, saisir les détails du voyage, sélectionner un vol, fournir les informations de paiement et finaliser la réservation.

Autre exemple, celui de l'inscription d'un nouvel utilisateur sur un site web : les cas de test consisteraient à naviguer jusqu'à la page d'inscription, à entrer les coordonnées de l'utilisateur, à vérifier la réception du courrier électronique de confirmation, et enfin à se connecter en utilisant les informations d'identification nouvellement créées.

Parmi les éléments clés d'un cas de test, on retrouve :

  • L'ID du cas de test,
  • La description,
  • Les données de test,
  • Les étapes à suivre pour les tests,
  • La priorité / sévérité du test,
  • Les résultats attendus,
  • Les résultats réellement observés.

Les cas de test visent principalement à aider les testeurs à repérer les défauts ou les bugs dans des aspects spécifiques d'une application et à garantir la précision des fonctionnalités individuelles. Ils constituent une composante essentielle des tests logiciel, offrant une couverture exhaustive du système. Cette approche permet aux clients de comprendre le comportement du produit et de localiser les éventuels défauts, ce qui guide efficacement leur attention et leurs efforts.

Quelles sont les principales différences ?

Pour mieux saisir la distinction entre les cas de test et les scénarios de test, prenons une analogie dans le domaine du cinéma. Un scénario de film équivaut à l'ensemble de l'intrigue et au thème global d'un film, détaillant la séquence des événements, les motivations des personnages et les moments-clés de l'histoire. De manière similaire, un scénario de test offre une vue d'ensemble des objectifs, des conditions préalables et des résultats escomptés du test, posant ainsi les fondations pour l'ensemble du processus de test.

En revanche, un script de film se concentre sur l'exécution détaillée du scénario, en fournissant des instructions spécifiques pour chaque scène, dialogue et séquence d'action. De la même manière, un cas de test décompose le scénario de test en étapes précises, en spécifiant les actions à effectuer, les données à utiliser et les résultats attendus à valider.

Parmi les différences, on peut citer :

Champ d'application : Les cas de test ciblent des fonctionnalités, des entrées ou des conditions spécifiques, tandis que les scénarios de test ont un champ d'application plus large couvrant plusieurs fonctionnalités ou cas d'utilisation.

Focus : Les cas de test définissent généralement ce qu'il faut tester et comment le faire, en fournissant des procédures de vérification étape par étape. Les scénarios de test identifient principalement ce qu'il faut tester, en mettant en évidence des aspects spécifiques du logiciel à évaluer.

Sources :Les cas de test découlent des scénarios de test, tandis que ces derniers sont élaborés à partir de diverses sources documentaires telles que les user stories et les exigences. Ainsi, les scénarios de test sont conçus en premier dans le processus, servant de fondement à l'élaboration des cas de test.

Ambiguïté : Les scénarios de test sont souvent résumés en une ligne. cette concision peut parfois laisser place à des ambiguïtés et à des interprétations variées, ce qui peut rendre les cas de test vagues. À l'inverse, des cas de test détaillés réduisent au minimum cette ambiguïté et assurent aux testeurs des directives claires pour exécuter efficacement les tâches de test.

Réutilisation : Si les scénarios de test peuvent être réutilisés dans des contextes similaires ou pour des tests de régression, ils peuvent nécessiter des ajustements pour être appliqués à des situations différentes. En revanche, les scénarios de test sont plus aisément adaptables à différents projets.

Collaboration La collaboration sur les cas de test implique une étroite coopération entre les testeurs et les développeurs pour peaufiner et valider des fonctionnalités spécifiques. Cependant, cette collaboration ne fait pas toujours intervenir toutes les parties prenantes. En revanche, les scénarios de test encouragent la contribution de divers départements et disciplines, favorisant ainsi les discussions sur les cas d'utilisation, les exigences métiers, et bien d'autres aspects.

En conclusion, bien que les cas de test et les scénarios de test représentent des approches distinctes des tests de logiciels, ils sont étroitement liés au sein du processus de test. Cette relation d'interconnexion souligne l'importance des cas et des scénarios de test pour garantir la qualité et la fiabilité des logiciels.

A propos de l'auteur

L'équipe QESTIT

Envie d'en savoir plus ?